Source : Par Martine Breson, France Bleu 107.1, le 04 Novembre 2013

En se prêtant des salariés, des petites entreprises arrivent aujourd’hui à sauver des emplois.

La loi a été aménagée ces dernières années (2009 et 2012) pour faciliter ce principe et pour que ce soit encore plus simple, un parisien vient de créer flexojob, un site internet qui vise à mettre en relation des entreprises qui cherchent ou et celles qui peuvent prêter un salarié.

Les hausses et les baisses d’activité sont une source d’angoisse pour les patrons des petites entreprises. Recourir à une agence d’intérim coûte très cher. Recevoir un employé prêté par une autre entreprise est plus intéressant.

Avec Flexojob.com, entrer dans ce système est assez simple, il suffit de s’inscrire. La loi impose une seule condition : que le prêt soit à but non lucratif. Une entreprise ne peut donc facturer un salarié plus cher qu’elle ne le paie. Le prêt de salariés est déjà très développé dans certains secteurs comme les cafés, les salons de coiffure ou encore les cabinets d’architectes.