Source : Par Jean Zeid, dans l’émission le 17 / 20 numérique, du 28 octobre 2013, sur France Info 

L’idée peut paraître surprenante, mais ça peut sauver des emplois. C’est un peu comme le prêt de joueurs entre clubs de foot. Un salon de coiffure en basse saison par exemple prête ses salariés, avec leur accord bien sûr, à d’autres petites entreprises de secteurs différents parfois, c’est désormais possible et il y a même une plateforme pour ça : Flexojob.com. Un prêt qui pose aussi beaucoup de questions pour le salarié.

Invité de Jean Zeid : Christophe Japiot, fondateur de Flexojob.com, la première plate-forme de prêt de salariés. Elle est unique en France. Objectif : démocratiser ce prêt pour les petites entreprises.